Cet article date de plus de huit ans.

Fleur Pellerin réaffirme au Bardo la solidarité entre la France et la Tunisie

Fleur Pellerin s'est rendue samedi au musée du Bardo de Tunis. La ministre française de la Culture y a affirmé l’importance de la coopération entre les deux pays après les attentats qui les ont frappés en janvier et mars dernier.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Le musée du Bardo a été la cible d'une attaque en mars 2015, causant 22 morts. © Reuters)

Un mois jour pour jour après l'attaque meurtrière du Bardo qui a fait 22 morts dont quatre Français, la ministre de la Culture Fleur Pellerin s’est rendue à Tunis pour signer une déclaration d'intention de partenariat entre les musées du Louvre à Paris, et du Bardo à Tunis.

"Nous souhaitons aller plus loin dans la coopération qui existe déjà entre le Bardo et le Louvre" , a déclaré la ministre, insistant sur un renforcement du travail commun de restauration des œuvres. L’objectif de Fleur Pellerin est de créer un atelier de restauration au Bardo.

La démarche vise aussi à "réaffirmer la solidarité qui existe entre nos deux pays, après les événements tragiques qui les ont endeuillés" , a-t-elle déclaré, faisant allusion aux attentats de janvier à Paris et à celui du musée de Tunis en mars. L'attaque le 18 mars contre le musée du Bardo a fait 22 morts dont 21 touristes.

"Le fanatisme s’en étant pris à la culture, nous souhaitons montrer que par la culture nous allons réaffirmer la force de nos valeurs démocratiques" , a affirmé Fleur Pellerin.

"Nous allons réaffirmer la force de nos valeurs démocratiques par la culture", Fleur Pellerin.
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.