13h15, France 2

VIDEO. Shoah : "Nous avons enfin retrouvé ma cousine Hadasa"

Albert Herzfeld a découvert de vieilles photos, dont un portrait de sa cousine germaine Hadasa, assassinée par les nazis. Avec des membres de sa famille, Il s'est rendu en Pologne pour retrouver sa date de naissance et lui redonner une identité. Extrait de "13h15 le dimanche" du 3 mai.

Albert Herzfeld a perdu toute sa famille paternelle pendant l'Holocauste. Il y a une dizaine d'années, il a découvert de vieilles photos, dont un portrait de sa cousine germaine Hadasa. Cet arpenteur de la Shoah s'est rendu en Pologne avec une partie de sa famille pour notamment retrouver la date de naissance de la jeune fille assassinée par les nazis.

Une fonctionnaire de la mairie ne lui permet pas d'accéder à ce renseignement capital sur le registre d'état civil. Sans cette date de naissance cachée, il ne peut pas redonner une identité à sa cousine Hadasa : "Je ne peux pas comprendre qu'on nous refuse l'accès. Ça me révolte totalement." Albert s'en plaint au chef de service, qui invoque des raisons administratives.

"C'est très précieux et ça allège"

Son fils en tremble : "Je suis déjà venu l'année dernière et c'est la deuxième fois qu'on nous le refuse. Plus que de la mauvaise volonté, c'est très clairement motivé par l'antisémitisme." Sur instruction de son chef, et de mauvaise grâce, la fonctionnaire daigne finalement laisser noter la date de naissance que toute la famille est venue chercher.

"Nous avons enfin retrouvé ma cousine germaine Hadasa. Maintenant, je sais quand elle est née. On ne saura jamais exactement comment elle est partie, mais au moins elle existe pour nous. C'est très précieux et ça allège. Cela met un point final à des questions qui restaient ouvertes jusqu'à aujourd'hui", conclut Albert avec à ses côtés son fils, qui pourra à son tour faire vivre la mémoire de la jeune fille.

> Une vidéo extraite du document "Les arpenteurs de la Shoah" diffusé dans 13h15 le dimanche du 3 mai 2015, le magazine d'information présenté par Julian Bugier sur France 2.

> Un autre temps fort :
Shoah : "Je ne reconnais rien, à part les rails"

> À lire également sur Géopolis :
Camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau : la mémoire intacte
Les témoignages des derniers survivants d'Auschwitz : "Plus jamais ça !"

(13H15 LE DIMANCHE / FRANCE 2)