VIDEO. Les lobbies du tabac, un pouvoir financier implanté à Bruxelles

Alors que les eurodéputés planchaient sur la directive tabac, ils ont multiplié les investissements et les cadeaux pour faire pression sur les élus.

FRANCOIS BEAUDONNET, HERVE VERLOES et JEAN-PHILIPPE MAJEWSKI - FRANCE 2

Les groupes de pression dans les secteurs économiques deviennent de plus en plus puissants à Bruxelles (Belgique). A commencer par les lobbies du tabac, qui ces derniers mois, a fait feu de tout bois alors que les députés européens planchent sur une directive tabac. Ils ont augmenté leurs investissements, plus de 100 millions d'euros ces derniers mois, et implanté des bureaux tout autour du siège de la Commission européenne. "Ils constatent qu'ils gagnent en influence", selon un des responsables de l'Observatoire des lobbies en Europe (CEO).

La députée européenne Europe Ecologie Michèle Rivasi confirme avoir reçu des cadeaux par des groupes de pression qui travaillent pour l'industrie du tabac. Elle en évalue le montant à 7 000 euros par eurodéputé. Au Parlement de Strasbourg comme à Bruxelles, la transparence reste à définir et à étendre.

Novembre 2004, vue du parlement européen de Strasbourg, en session.
Novembre 2004, vue du parlement européen de Strasbourg, en session. (GERARD CERLES / AFP)