Trois adolescentes britanniques ont rejoint l'EI

Les familles des trois lycéennes britanniques sont effondrées et ont lancé des appels à leurs filles.

FRANCE 2

Leur histoire a ému le Royaume-Uni. Trois jeunes britanniques seraient parties faire le jihad en Syrie, la semaine dernière. Mardi 17 février, Shamima, 15 ans, Kadiza, 16 ans, et Amira, 15 ans, ont embarqué dans un vol pour Istanbul. Elles auraient depuis franchi la frontière syrienne pour rejoindre les rangs de l'État islamique.

Les trois jeunes filles sont décrites comme des lycéennes travailleuses. Pour leur famille, c'est la stupéfaction. Leur radicalisation est passée complétement inaperçue. "Nous n'avons jamais parlé de ces choses là avec elle, peut-être l'a-t-elle fait avec ses copains", s'interroge Hussen Abase, le père d'Amira, au micro de France 2.

"S'il te plait, reviens, maman a besoin de toi"

"Si tu m'entends mon bébé rentre à la maison, maman a besoin de toi, tu n'es encore qu'une enfant", supplie, en larmes, la soeur de Shamima.

Dans l'école des jeunes filles, un autre lycéen était déjà parti pour la Syrie, en décembre dernier. Depuis, l'établissement avait bloqué l'accès à Facebook et Twitter.

Le JT
Les autres sujets du JT