Eurozapping : le fondateur de Pegida jugé, un symbole de Palmyre ressuscité

Une équipe de France 3 revient sur les sujets qui ont marqué les chaînes de télévision européenne ce mardi 19 avril.

France 3

En Grèce, à Idomeni, à la frontière avec la Macédoine, il faut faire deux heures de queue pour une tomate et un peu de pain. C'est un camp qui devrait accueillir 1 600 personnes, mais où se trouvent plus de 9 000 réfugiés, des Syriens pour la plupart. Manger à sa faim quand on est réfugié relève du défi quotidien. Dans ce camp aux conditions inhumaines, les plus exposés sont les enfants.

En Allemagne, le fondateur de Pegida est jugé pour incitation à la haine. Sourire aux lèvres et lunettes en forme de bandeau noir pour ironiquement masquer son visage aux caméras, c'est ainsi que s'est présenté à son procès Lutz Bachman, soutenu par une centaine de partisans. Il a comparu pour incitation à la haine et atteinte à la dignité pour avoir traité sur Facebook les réfugiés de "bétail". Déjà condamné dans le passé pour braquage et trafic de cocaïne, Lutz Bachmann risque cette fois de trois mois à cinq ans de prison.

Un recruteur de jihadistes présumé arrêté

Arrestation en Espagne. Sous les huées, un Marocain lié à Daech a été arrêté tôt ce mardi à Palma de Majorque. La police espagnole le soupçonne de recruter sur internet des aspirants au jihad.

Dans le centre de Londres a été dévoilée une copie grandeur nature de l'Arc de triomphe de Palmyre en Syrie. Détruit par Daech, il a été recréé à Trafalgar Square. Il a fallu six heures pour construire cet arc de onze tonnes et de six mètres de haut. La technologie 3D lui a redonné vie. Après Londres, c'est à New York puis à Dubaï qu'il sera exposé.

Le JT
Les autres sujets du JT