Naufrage en Méditerranée : les survivants acheminés vers Catane

La vingtaine de survivants qui a survécu au naufrage de leur embarcation en mer Méditerranée dimanche 19 avril a été prise en charge à Catane.

Ce lundi 20 avril, au lendemain du naufrage survenu en mer Méditerranée au large de la Libye, les recherches se poursuivent. Équipés de caméras thermiques, les garde-côtes italiens et maltais tentent de retrouver les corps des victimes. Pour l'instant, seules 24 dépouilles ont été repêchées.

À bord du bateau se trouvaient hommes, femmes et enfants. Certains étaient enfermés dans la cale. "Les survivants parlent de 950 personnes à bord", explique à France 3 Flavio Di Giacomo de l'Organisation internationale pour les migrants. "Cela paraît énorme. Normalement, ces bateaux de pêche en bois peuvent accueillir entre 600 et 700 migrants", ajoute-t-il.

Libye, carrefour du trafic

"Ces morts auraient pu être évités", déplore le maire de Catane, Enzo Bianco. Dans le même temps, Matteo Renzi, chef du gouvernement italien, a annonçé l'autre drame qui s'est déroulé ce lundi 20 avril.  La Libye est devenue l'un des plus grands carrefours de trafic pour les passeurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur ces images de la marine italienne, on voit un bateau des gardes-côtes partir à la recherche de rescapés du naufrage d\'un bateau avec 700 migrants à bord, le 19 avril 2015.
Sur ces images de la marine italienne, on voit un bateau des gardes-côtes partir à la recherche de rescapés du naufrage d'un bateau avec 700 migrants à bord, le 19 avril 2015. (GUARDIA COSTIERA / REUTERS)