VIDEO. Migrants bloqués en Méditerranée : "Il faut les ramener en Libye", juge Marine Le Pen

La présidente du Rassemblement national, invitée de franceinfo lundi, a estimé que le bateau allemand Lifeline, transportant des migrants, devait accoster en Libye, expliquant que ce pays dans son entier n'était pas "en situation de conflit". 

RADIO FRANCE / FRANCE INFO

Alors qu'un bateau de l'ONG allemande Lifeline est bloqué depuis plusieurs jours en Méditerranée avec 239 migrants à son bord, l'Italie et Malte lui ayant refusé l'accostage, Marine Le Pen a estimé qu'"il faut les ramener à leur port de départ, en Libye"Selon la présidente du Rassemblement national, "toute la Libye n'est pas en situation de conflit".

Marine Le Pen a également critiqué les ONG qui aident les migrants, les accusant de "complicité" avec les passeurs quand elles vont "chercher les clandestins au bord des eaux territoriales pour les ramener dans l'Union européenne". Selon la députée du Pas-de-Calais, "l'objectif des ONG n'est pas de mettre en sécurité les clandestins, mais en réalité de les amener sur les rives de l'Union européenne, car elles sont bien souvent portées par une idéologie qui consiste à imposer à l'Europe l'obligation d'accueillir tous ces mouvements migratoires". "Il y a une volonté idéologique d'imposer à l'Europe la charge d'accueillir une grande partie, ingérable je pense, de la misère du monde", a-t-elle martelé.

La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, invitée de franceinfo, lundi 25 juin 2018.
La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, invitée de franceinfo, lundi 25 juin 2018. (RADIO FRANCE / FRANCE INFO)