Migrants : l'île grecque de Lesbos "au bord de l'explosion"

Des milliers de réfugiés se pressent sur cette île grecque. La situation dégénère et les autorités comme les habitants et les migrants s'inquiètent.

FRANCE 2

L'exode des migrants afghans, irakiens, érythréens ou encore syriens vers l'Europe se poursuit. Beaucoup passent par les îles grecques et notamment celle de Lesbos. Chaque jour, 5 000 à 10 000 personnes arrivent.

La police, débordée, doit faire usage de matraques pour maintenir l'ordre sur les quais où se pressent les réfugiés qui veulent embarquer dans l'un des trois ferries quotidiens. Les nerfs sont à vif, les bagarres éclatent vite.

Les prix flambent

En ville, les parcs sont envahis de tentes. Dans les rues, les immondices s'accumulent et les habitants n'en peuvent plus. Tout ceci nuit au tourisme. "Regardez-nous ! Nous n'avons ni nourriture, ni toilettes, ni endroits où dormir !", crie un migrant.

Certains profitent de cette détresse. Des vendeurs à la sauvette écoulent à prix d'or des cartes téléphoniques et d'accès à internet. Une bouteille d'eau coûte trois euros au lieu d'un. Même le prix d'un billet pour Athènes est brusquement passé de 40 à 60 euros. "Les autorités grecques disent ce soir que l'île est au bord de l'explosion", conclut François Beaudonnet, envoyé spécial de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants attendent un ferry dans le port de l\'île de Lesbos, en Grèce, le 7 septembre 2015.
Des migrants attendent un ferry dans le port de l'île de Lesbos, en Grèce, le 7 septembre 2015. (ANGELOS TZORTZINIS / AFP)