Migrants : "L'Autriche estime avoir fait sa part du travail"

L'Autriche va durcir sévèrement sa politique migratoire pour restreindre l'afflux de migrants.

France 2

Amaury Guibert revient sur le virage de l'Autriche en matière de politique migratoire. "L'Autriche estime avoir fait sa part du travail. Le pays a accueilli en 2015 90 000 réfugiés soit 1% de sa population. C'est considérable puisque c'est comme si dans le même temps la France en avait accueilli 650 000. L'Autriche estime aussi qu'elle n'a pas à payer pour la politique de ses voisins, la politique de l'Allemagne en particulier", indique la journaliste.

Extrême droite à l'affût

L'Europe n'ayant pas réussi à trouver une position commune, les Autrichiens ont donc décidé de faire cavalier seul. "Mais il ne faut pas oublier le contexte politique en Autriche puisque l'extrême droite est très puissante et est arrivée en tête au premier tour des présidentielles dimanche dernier. Cela explique pourquoi le gouvernement de coalition droite-gauche a décidé une nouvelle fois de durcir sa politique", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Quelques heures après les premières explosions dans le centre de Bruxelles, l\'Autriche a mis ses drapeaux en berne, comme ici au dessus du parlement à Vienne. 
Quelques heures après les premières explosions dans le centre de Bruxelles, l'Autriche a mis ses drapeaux en berne, comme ici au dessus du parlement à Vienne.  (LEONHARD FOEGER / REUTERS)