Cet article date de plus de sept ans.

La Hongrie annonce l'achèvement de sa clôture anti-migrants à la frontière avec la Serbie

La première partie de la barrière fontalière a été terminée deux jours avant la date fixée au 31 août. Une palissade de 4 mètres de haut doit encore être construite.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un migrant tente de passer la clôture de barbelés à la frontière entre la Hongrie et la Serbie, à Roszke, le 27 août 2015. (ATTILA KISBENEDEK / AFP)

La Hongrie a achevé la pose de la clôture de barbelés destinée à empêcher des milliers de migrants d'entrer sur son territoire, a annoncé le ministère de la Défense samedi 29 août. "La première partie de la clôture frontalière a été achevée deux jours avant la date fixée au 31 août", a ajouté le ministère dans un communiqué.

175 kilomètres de barbelés

Les trois niveaux de fils barbelés longent la totalité des 175 kilomètres qui séparent la Serbie et la Hongrie. Un mur haut de 4 mètres doit encore être construit pour terminer la barrière. Un millier de policiers sont déployés près de la clôture pour renforcer le dispositif, qui n'empêche pour l'instant pas les réfugiés qui affluent en Serbie d'entrer en Hongrie. Quelque 3000 personnes, dont 700 enfants, ont traversé la frontière dans la seule journée de mercredi.

Environ 2000 policiers doivent venir renforcer la surveillance de la clôture à partir du 1er septembre. Le gouvernement hongrois a par ailleurs déposé un projet de loi, vendredi 28 août, pour punir toute personne franchissant illégalement la clôture. La peine pourra aller jusqu'à 3 ans de prison.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.