Le Lifeline, le navire humanitaire toujours bloqué en mer

Alors que les tensions sur l'avenir des migrants sont grandes entre l'Italie et la France, l'avenir du navire humanitaire Lifeline reste en suspend.

France 2

L'Italie refuse toujours de laisser accoster le navire sur ses côtes. À bord du Lifeline, 234 migrants secourus au large de la Libye. Affrétée par une société allemande, l'embarcation s'est immobilisée au large de Malte. Mais, comme pour l'Aquarius, l'Italie et Malte ont refusé d'accueillir le navire. "Les Italiens nous ont dit que la responsabilité incombe aux Libyens", explique Claus-Peter Reisch, capitaine du navire, au micro de franceinfo. Avant d'ajouter : "Et les Libyens si vous les appelez, ils ne décrochent même pas le téléphone".

En route vers la Corse ?

Le bateau a demandé à se diriger vers la France. Pour le moment, Paris refuse et renvoie Rome à ses responsabilités. Le président de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, se dit prêt à porter secours aux migrants, mais avec l'accord de l'État français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants à bord du \"Lifeline\" sur une photo fournie par l\'ONG allemande le 22 juin 2018.
Des migrants à bord du "Lifeline" sur une photo fournie par l'ONG allemande le 22 juin 2018. (HERMINE POSCHMANN / MISSION LIFELINE / AFP)