Attentat contre des supporters suédois à Bruxelles : un quatrième homme mis en examen à Paris

Il est soupçonné d'avoir "aidé à armer l'auteur principal" de l'attaque, qui avait fait deux morts mi-octobre, a précisé le parquet national antiterroriste.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un mémorial pour les victimes de l'attentat de Bruxelles, place Sainctelette, le 18 octobre 2023. (UNION EUROPEENNE / HANS LUCAS / AFP)

Il a été écroué jeudi 30 novembre. Un homme a été mis en examen à Paris dans l'enquête sur l'attentat perpétré le 16 octobre à Bruxelles, a annoncé samedi auprès de l'AFP le parquet national antiterroriste (Pnat). L'individu est soupçonné d'"avoir aidé à armer l'auteur principal", a précisé le Pnat. Il a été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et "complicité d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste". C'est la quatrième mise en examen dans cette enquête en France.

L'attaque à l'arme de guerre avait coûté la vie à deux Suédois venus soutenir leur équipe nationale de football pour un match à Bruxelles. Un autre Suédois de 70 ans avait également été blessé. L'assaillant Abdesalem Lassoued, un Tunisien radicalisé de 45 ans, avait été abattu le lendemain par la police belge.

Le 24 octobre, deux hommes, des Tunisiens âgés d'une quarantaine et d'une cinquantaine d'années, domiciliés en région parisienne, ont été mis en examen à Paris. Fin octobre, un troisième homme, dont la nationalité n'a pas été précisée, avait à son tour été mis en examen et écroué pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et "complicité d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.