Alerte terroriste à Bruxelles : l'étonnante réaction des Belges

À la demande des autorités belges de ne pas divulguer d'informations sur les opérations en cours, les Belges ont envahi internet de petits chats. Explications.

FRANCE 3

C'est une invasion, une déferlante de chats sur Bruxelles. Ce weekend, faute d'informations les internautes ont dégainé leur souris et sur la toile, ils ont fait assaut de félins en tout genre. "Ne restez pas près des fenêtres", recommandaient les forces de l'ordre. Message reçu sur les réseaux sociaux. Pas un mot sur les opérations en cours, rien qui pourrait compromettre la capture d'éventuels terroristes.


Humour et dérision

Pas d'images intempestives des actions de police, la twittosphère ferme les yeux sur les perquisitions et les interpellations. Dans la bataille des chats contre Daech, les internautes ont choisi le camp de l'humour. Ils suggèrent des coups de filet, se moquent de l'atmosphère de peur dans une capitale bouclée. Des drones auraient été utilisés, des forces spéciales réquisitionnées contre le côté obscur. La Belgique retient son souffle et même le chat le plus célèbre du royaume s'en mêle. Humour, dérision, c'est la griffe belge contre la terreur. Au pays du surréalisme, tout est possible.

Le JT
Les autres sujets du JT