Vidéo "Je ne sais pas où ton juriste a appris le droit" : l'échange musclé entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, quatre jours avant la guerre en Ukraine

Publié
Conversation musclée entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine
Article rédigé par
France Télévisions

Un documentaire-évènement saisissant, intitulé "Un président, l'Europe et la guerre", est diffusé sur France 2, jeudi 30 juin. Réalisé par le journaliste Guy Lagache, ce film suit au plus près Emmanuel Macron durant sa prise de la présidence du Conseil de l'Union Européenne.

Lorsqu'Emmanuel Macron prend la tête du Conseil de l’Union européenne, le 1er janvier 2022, il est loin de se douter que c'est à une guerre, à l'est de l'UE, qu'il va être confronté. Le 24 février, la Russie envahit l'Ukraine sur ordre de Vladimir Poutine. Un conflit que tout le monde craignait, mais auquel personne ne croyait à l'époque. Les 400 mesures sur lesquelles le président français comptait travailler avec ses homologues européens, durant ses six mois à la tête de l'UE, sont reléguées au second plan.

Dès le mois de janvier et jusqu'à aujourd'hui, le journaliste et réalisateur Guy Lagache s'est glissé dans les pas du chef de l'Etat et de ses conseillers diplomatiques. Alors que son projet initial était de raconter de façon "pédagogique" le fonctionnement de l'Europe, l'invasion de l'Ukraine plonge le journaliste au cœur d'un conflit d'une ampleur inédite sur le continent depuis la Seconde Guerre mondiale. Seul avec sa caméra, il révèle de manière aiguë l'extrême complexité de l'exercice du pouvoir d'un Emmanuel Macron qui se pose en médiateur au nom de l'Europe. Une immersion au cœur de la cellule diplomatique qui fait la richesse des séquences d'Un président, l'Europe et la guerre, diffusé jeudi 30 juin sur France 2 à 21h10. 

"Je te parle depuis la salle de sport"

Parmi les moments les plus édifiants, une conversation musclée de neuf minutes entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, le 20 février 2022. La veille, le président russe a reconnu les "deux républiques populaires" séparatistes de Louhansk et de Donetsk, situées dans l'est de l'Ukraine, et souhaite que ses propositions soient prises en compte au niveau international. 

Emmanuel Macron s'insurge contre cette requête. "Je ne sais pas où ton juriste a appris le droit. Moi, je regarde les textes et j'essaie de les appliquer, assène de manière ferme le président français à Vladimir Poutine. Je ne sais quel juriste pourra te dire que, dans un pays souverain, les textes de loi sont proposés par des séparatistes et pas par les autorités démocratiquement élues." Guy Lagache saisit cet échange téléphonique sur le vif dans le bureau élyséen d'Emmanuel Bonne, le conseiller diplomatique du chef de l'Etat. 

Vladimir Poutine s'agace et ne lâche rien. "Ce n'est pas un gouvernement démocratiquement élu. Ils ont accédé au pouvoir par un coup d'Etat sanguinaire. Il y a eu des gens brûlés vifs. C'était un bain de sang", rétorque le président russe. Alors qu'Emmanuel Macron réussit à arracher au maître du Kremlin un accord de principe sur une rencontre avec le président américain, Joe Biden, Vladimir Poutine clôt de manière surréaliste leur échange aux enjeux cruciaux. "Pour ne rien te cacher, je voulais aller jouer au hockey sur glace. Là, je te parle depuis la salle de sport." Quatre jours plus tard, la guerre éclate.

Le documentaire Un président, l'Europe et la guerre, réalisé par Guy Lagache, est diffusé sur France 2, jeudi 30 juin à 21h10.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.