Reportage Guerre en Ukraine : à Lyssytchansk, désertée et privée d'eau, l'aide alimentaire organisée dans un ancien théâtre

Dans la ville industrielle de Lyssytchansk, assiégée par les forces russes, les habitants s'organisent pour faire face au manque d'eau et de nourriture. Une aide alimentaire est organisée par les autorités dans un théâtre de la ville. 

Article rédigé par
Farida Nouar et Fabien Gosset - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'aide alimentaire est organisée dans la Maison de la Culture de la ville. (PHOTO D'ILLUSTRATION / MYKOLA MYAKSHYKOV / AVALON / MAXPPP)

À l'extérieur du batiment, l'attente est longue pour récupérer son colis. Il y a encore quelques semaines, la Maison de la Culture de Lyssytchansk était encore un lieu de divertissement. Trois mois de guerre ont passé et les pièces de théâtre ou les concerts ont laissé place à l'entraide pour les habitants de cette ville industrielle du Louhansk, dans l'est de l'Ukraine. 

>> DIRECT : suivez les dernières informations sur la guerre en Ukraine 

L'espace est devenu un centre de distrubution aux fenêtre recouvertes de panneaux en bois. Dans le hall s'empilent bouteilles d'eau, sacs de riz et produits d'hygiène. La ville, toute proche du front de l'est du pays, est assiégée par les Russes. Le réseau de distribution d'eau a été coupée. 

Des convois de redistribution

C'est pour trouver de quoi boire et de quoi manger que les habitants de la ville – dont le nombre est estimé à 20 000 depuis quelques jours – patientent pour récupérer leur colis. Les magasins de la ville sont quasiment tous fermés depuis quelques semaines. 

"On prend des risques mais comment faire autrement ?"

Lilia, venue chercher deux cartons

franceinfo

"Ceci est la distribution urgente pour les enfants", explique une bénévole, Irina, en désignant une partie de la salle de théâtre. "Nous avons des couches pour bébé, des produits alimentaires, hygiéniques..." La distrubution permet aussi à des convois de venir se ravitailler pour redistribuer dans des zones plus isolées. 

Les médicaments bientôt en rupture de stock 

C’est justement ce que fait Lilia, venue chercher deux gros cartons : "Je mets tout dans la voiture et ensuite je partage avec les gens. Nous aidons comme nous pouvons. Oui, on prend des risques mais comment faire autrement ? Je pense que c’est mon devoir."  

Cependant, les stocks s’amenuisent vite et le centre manque de quasiment tous les produits : "C’est catastrophique. Il manque des médicaments, on aimerait plus de produits et des produits de meilleure qualité", se désole un bénévole. 

L'aide alimentaire dans une ville privée d'eau, le reportage de Farida Nouar et Fabien Gosset
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.