Kaliningrad : le Kremlin dénonce un blocus et menace la Lituanie de représailles

Publié Mis à jour
Kaliningrad : le Kremlin dénonce un blocus et menace la Lituanie de représailles
FRANCEINFO
Article rédigé par
L. Lacroix - franceinfo
France Télévisions

Le Kremlin considère que le blocage des convois russes vers Kaliningrad relève d'une escalade européenne. Le correspondant sur place pour France Télévisions, Luc Lacroix, fait le point sur ce nouveau foyer de tension.

En duplex de Moscou, le journaliste Luc Lacroix explique que les autorités russes font état de restrictions sur 40% à 50% de leurs approvisionnements à Kaliningrad. Pour la Russie, il s'agirait d'une décision illégale "car elle viendrait à l'encontre d'un accord entre la Russie et l'Union européenne datant de 2002", précise-t-il. Moscou a d'ores et déjà préparé sa riposte, puisque le secrétaire du conseil de sécurité russe a été dépêché sur place. "Il brandit la menace de mesures de rétorsions", poursuit Luc Lacroix.

La Russie exige un déblocage immédiat

Des sanctions qui pourraient avoir des conséquences "négatives pour la population de la Lituanie", d'après les mots du secrétaire, sans détailler davantage quelles mesures étaient envisagées. "Certains commentateurs pro-Kremlin vont jusqu'à demander un déblocage par la force. La diplomatie russe, elle, exige un déblocage immédiat", explique le journaliste. Une situation qui vient cristalliser les tensions entre Russes et Européens, alors que se profile jeudi 23 juin un sommet à Bruxelles qui doit lancer le processus d'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.