Guerre en Ukraine : Zaporijia, une centrale nucléaire à hauts risques

Publié
Guerre en Ukraine : Zaporijia, une centrale nucléaire à hauts risques
franceinfo
Article rédigé par
A. Bard, A. Fleurent - franceinfo
France Télévisions

La centrale nucléaire de Zaporijia, située dans le sud de l'Ukraine et à proximité des bombardements, est toujours au cœur des préoccupations. Le pire est-il à craindre ?

Un missile, planté dans le toit et qui n'a pas explosé, est tombé à quelques mètres seulement d'un réacteur nucléaire, mercredi 10 août. Un peu plus loin, un cadavre d'obus. La preuve que la centrale nucléaire de Zaporijia (Ukraine) est désormais un terrain de guerre. Les dégâts sont le résultat de bombardements subis par la centrale durant le week-end. Depuis quelques jours, Zaporijia se retrouve à nouveau au cœur du conflit ukrainien. Aux mains des Russes depuis le mois de mars, elle est située en face d'un territoire encore tenu par l'armée ukrainienne. Un site depuis lequel les Russes sont accusés de frapper les Ukrainiens de l'autre rive. 

Un atout économique

En tirant d'ici, ils se serviraient de la centrale nucléaire comme d'un bouclier. "Ils comptent sur le fait que cette centrale nucléaire représente un grand danger, un grand risque si jamais elle était touchée (…) pour que l'armée ukrainienne retienne ses coups", explique Jean-Sylvestre Mongrenier, directeur recherche de l'Institute Thomas Moore. La prise de guerre est également économique. Elle serait un moyen de s'approprier l'énergie. Certains soupçonnent le président Vladimir Poutine de vouloir raccorder la centrale aux territoires occupés. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.