Cet article date de plus d'un an.

Guerre en Ukraine : près de Kharkiv, les habitants reviennent peu à peu mais vivent dans la peur

Publié
Guerre en Ukraine : près de Kharkiv, les habitants reviennent peu à peu mais vivent dans la peur
Guerre en Ukraine : près de Kharkiv, les habitants reviennent peu à peu mais vivent dans la peur Guerre en Ukraine : près de Kharkiv, les habitants reviennent peu à peu mais vivent dans la peur (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - A. Hanquet, C. Kenck
France Télévisions

Si la Russie ne ralentit pas ses frappes en Ukraine, certains villages ont pu être libérés. Les habitants reviennent peu à peu, notamment autour de Kharkiv. Un retour angoissant pour beaucoup d'entre eux.

Le village de Vilkhivka a été libéré il y a deux semaines, mais les missiles russes continuent de tomber. "Des booms, encore des booms. J'ai peur, oui, mais qu'est-ce que je peux faire ?", concède Youri, un habitant qui revient chez lui pour la première fois. Pour sa femme, Olena, revenir sur place est une épreuve. "Je n'ai plus la force. On n'a plus de travail. Comment est-ce qu'on peut vivre comme ça ? Ça se terminera quand ?", sanglote-t-elle. Les habitants reviennent peu à peu, même s'il n'y a pas d'électricité.

Le bruit des bombardements persiste

Surtout, le bruit des bombardements persiste. Les gens reviennent pourtant, même si les horreurs de la guerre n'ont pas été effacé​es. À quelques pas des maisons se trouve même le corps d'un soldat russe. "Ici, les combats avaient lieu à quelques mètres des maisons. Par exemple, cette école avait été transformée en base militaire par des soldats russes, avant d'être reprise par les soldats ukrainiens", raconte la journaliste Anaïs Hanquet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.