Guerre en Ukraine : l'armée russe accusée de torture à Kherson

Publié
Guerre en Ukraine : l'armée russe accusée de torture à Kherson
Article rédigé par
S.Perez, C.Cormery, D.Padalka, A.Makrushyn, B.Bervas - France 2
France Télévisions
Après le retrait des troupes russes qui occupaient Kherson depuis le début de la guerre, les langues se délient. La torture aurait été pratiquée, ainsi que la dénonciation.

Kherson (Ukraine) sort à peine, dimanche 20 novembre, des heures sombres de l'occupation. Les forces russes avaient installé leur quartier général dans une prison. Les personnes âgées et les enfants ressortent aujourd'hui sans craintes, mais personne n'oublie les morts, ni les habitants qui ont collaboré. 

Des villageois trahis

Deux amis, rencontrés par France Télévisions, donnaient des informations aux forces ukrainiennes sur les positions et les équipements russes. Ils ont été dénoncés par un villageois. L'un d'eux, Serguy, indique qu'ils ont été arrêtés le 22 juin par des soldats russes, avant d'être torturés "avec des câbles électriques" durant une semaine. Les deux hommes, brisés, sont désormais avides de vengeance. Les soldats ukrainiens et les enquêteurs font le tour des maisons, et dressent les listes des supposés collaborateurs. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.