Guerre en Ukraine : en Russie, des manifestants pacifiques réprimés

Publié
Guerre en Ukraine : en Russie, des manifestants pacifiques réprimées
Franceinfo
Article rédigé par
L. Courté, C. Lecocq - franceinfo
France Télévisions

En Russie des citoyens ont tenté de défiler pour dire leur opposition à la guerre, dimanche 6 mars. 4 300 manifestants ont été arrêtés, selon les ONG.

Malgré les risques, les Russes se mobilisent contre la guerre menée par l’armée russe en Ukraine. A Khabarovsk (Russie), dimanche 6 mars, un jeune home crie "non à la guerre". Il est immédiatement arrêté. À Moscou, les arrestations se sont enchaînées sur la place Rouge. Une femme, arborant une fleur blanche et une pancarte pour la paix, est emmenée par les forces de l’ordre. Dans le fourgon de police, les manifestants chantent la résistance.

Un manifestant molesté

"À la sortie du métro, les policiers sont venus vers moi et m’ont demandé mes papiers. Je ne les avais pas et ils m’ont embarqué", confie un homme. Selon les ONG, plus de 4 300 personnes ont été arrêtées dans une cinquantaine de villes en Russie. Des manifestations pour la paix, parfois sévèrement réprimées, comme à Ekaterinbourg, où un manifestant a été molesté. Par peur des représailles, d’autres préfèrent partir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.