Guerre en Ukraine : à Boutcha, un habitant dénonce les actes de torture de l'armée russe

Publié
Guerre en Ukraine : à Boutcha, un habitant dénonce les actes de torture de l'armée russe
FRANCEINFO
Article rédigé par
M.Boisseau, L.Milano-Dupont, R.Mathé, G.Messina, L.Feuillebois, A.Kononenko - franceinfo
France Télévisions

Vitali, un habitant de Boutcha (Ukraine), a vu sa maison devenir le quartier général de soldats russes. Selon lui, ils auraient torturé plusieurs prisonniers ukrainiens.

Vitali accuse les Russes d'avoir torturé des gens dans sa maison, à Boutcha (Ukraine), pendant trois semaines. Le 27 février, des soldats russes ont investi sa maison pour y établir un quartier général. "Il y avait environ une trentaine de soldats", témoigne Vitali, qui indique que des prisonniers ukrainiens ont été torturés dans le sous-sol de son pavillon. Lui était enfermé dans une autre pièce avec sa fille. S'il n'a pas subi de violences, il a entendu les coups.

Un détenu "avec un sac sur la tête et les mains liées derrière le dos"

"J'ai vu trois détenus à genoux, avec un garde à leur côté. Et puis j'en ai vu un autre, à l'extérieur, avec un sac sur la tête et les mains liées derrière le dos", raconte-t-il. Vitali accuse l'armée russe d'avoir mutilé certains prisonniers chez lui. "Un jour, j'ai entendu des soldats russes, entre eux, qui riaient, à propos d'un prisonnier en disant 'en voilà un nouveau à qui on va couper les doigts'", ajoute-t-il. Vendredi 22 avril, il ne sait pas ce que sont devenus les prisonniers qui étaient chez lui.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.