Défilé du 9 mai : lors de la marche du "régiment des immortels", des Russes assurent ne pas en avoir "terminé avec le fascisme"

Des centaines de milliers de Russes ont défilé dans les rues de Moscou et de nombreuses villes du pays en brandissant la photo d'un de leurs ancêtres tombés au combat lors de la Seconde Guerre mondiale. Une occasion pour Vladimir Poutine de défendre sa "patrie" alors que les combats se poursuivent en Ukraine.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des personnes défilent, portant des portraits de leurs ancêtres, soldats de la Seconde Guerre mondiale, alors qu'elles participent à la marche du "régiment des immortels" sur la Place Rouge, dans le centre de Moscou, le 9 mai 2022. (NATALIA KOLESNIKOVA / AFP)

Musique militaire et photos sépia par milliers dans les rues de Moscou, à l'occasion des cérémonies de commémoration du 9 mai 1945 en Russie. En tête de cortège, Vladimir Poutine tient le portrait de son père en uniforme de marin. Arianna, une étudiante de 17 ans, est venue pour la première fois avec sa photo. "C'est mon arrière grand-père, explique-t-elle, il avait 17 ans quand il est parti à la guerre. Il est allé quasiment jusqu'à Berlin. Il a été blessé et nommé capitaine major."

>> Guerre en Ukraine, suivez les dernières informations dans notre direct

Le "régiment des Immortels" est une tradition relativement récente, une dizaine d'années tout au plus, mais il est devenu une institution à part entière dans cette journée particulière en Russie qu'est le Jour de la Victoire et que Nikolaï, un quadragénaire, ne raterait pour rien au monde. "Je n'ai jamais retrouvé une telle énergie, se réjouit-il. Nous attendons cela toute l'année. Pour les Soviétiques, même le Nouvel An n'était pas aussi important que le jour de la Victoire. Ce qui est très grave, c’est que nous avons tous des amis et de la famille en Ukraine. Mon nom de famille, Romanienko, est ukrainien. Cela fait mal de voir comment, en quelques années, les gens ont rejeté tout ce que nous avions en commun. Même cette grande victoire. C’est triste et incompréhensible."

Des moscovites défilent avec la photo de leur ancêtre qui a combattu durant la Seconde Guerre mondiale, le 9 mai 2022. (SYLVAIN TRONCHET / RADIO FRANCE)

Une foule immense dans les rues de Moscou 

Dans un discours pour saluer la victoire soviétique contre l'Allemagne nazie, le président russe a affirmé que son armée combattait en Ukraine pour défendre "la patrie" face à la "menace inacceptable" que représente son voisin soutenu par l'Occident. Dans le cortège, Nadiejda promène le portrait de son grand père, blessé à la guerre. Cette retraitée explique ne pas comprendre pourquoi les nazis reviennent en Ukraine aujourd'hui. "La guerre est un grand malheur pour tous les gens et dans le monde d'aujourd'hui, nous n'en n'avons pas terminé avec le fascisme, regrette-t-elle. Ils sont de retour."

"Nous avons libéré la Roumanie, la France, la Hongrie, la Pologne et l'Ukraine. Et c'est comme si là-bas, ils avaient tout oublié. Nous, nous n'avons pas oublié."

Nadiedja, retraitée russe

à franceinfo

Des témoignages comme celui de Nadiejda, nous en avons entendu de nombreux aujourd'hui. Alexandre, lui, se satisfait que la foule soit immense dans les rues de Moscou. "Il y a encore plus de monde à venir parce que c'est un cri du cœur et j'espère qu'après le défilé d'aujourd'hui, on n'entendra plus les cris misérables des gens qui ne nous soutiennent pas, qui racontent qu'on nous a forcés à venir ici, lâche-t-il. Ce n'est pas vrai. S'ils veulent vivre leur vie, qu'ils la vivent loin de nous."

Un manifestant portant un écusson représentant Vladimir Poutine, lors de la marche du "régiment des immortels", le 9 mai à Moscou (Russie). (SYLVAIN TRONCHET / RADIO FRANCE)

Dans le cortège, on remarque aussi des hommes portant un blouson marqué du Z. L'un d'entre eux nous explique que lorsque la guerre sera terminée, nous, Français, nous comprendrons que leur combat est juste.

Défilé du 9 mai : lors de la marche du "régiment des immortels" à Moscou - Le reportage de Sylvain Tronchet
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.