Crise en Ukraine : le ministre de l’Intérieur s'est rendu dans les tranchées

Publié Mis à jour
Crise en Ukraine : le ministre de l’Intérieur s'est rendu dans les tranchées
Article rédigé par
M. Burgot, S. Guillemot, A. Bezliudnyi, Y. Kadouch - franceinfo
France Télévisions

Le ministre ukrainien a rendu visite aux soldats à 300 mètres des séparatistes pro-russes. Si sa délégation s'en est sortie indemne, des obus ont été tirés tout près de lui.

Le ministre de l’Intérieur ukrainien dans les tranchées. Une visite censée montrer que les autorités ne craignent pas l’ennemi : les séparatistes pro-russes dont le ministre regarde les positions à moins de 300 mètres. "Ici l’amie ukrainienne est aux aguets. L’ennemi n’a aucune chance". Pourtant, à la sortie de la tranchée, la situation dégénère. Les premières frappes surprennent la délégation, dont les militaires. Deuxième tir d’obus à moins de 50 mètres du ministre. Il est plaqué au sol et protégé par ses gardes du corps. Il est ensuite exfiltré alors que les obus tombent encore.

Deux heures de bombardements

Nous le retrouvons plus tard. Il affirme que ceux qui ont tiré sont les séparatistes pro-russes, encore ému et choqué par les scènes vécues plus tôt. Une grand-mère rencontrée dans le village jouxtant la ligne de front se réfugie dans son sous-sol. Ce matin elle a vécu deux heures de bombardements continus. Elle est épuisée : "Je n’ai aucun autre endroit où aller". Dans ce même village est situé le quartier général des forces ukrainiennes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.