Le martyr des chrétiens d'Orient

Les communautés chrétiennes installés en Orient sé réduisaient, aujourd'hui elles disparaissent. Installés en Orient depuis 2000 ans, elles fuient chaque jour un peu plus des zones contrôlées par l'Etat islamique.

FRANCE 3
Depuis l'arrivée de l'Etat islamique en Irak et en Syrie, les chrétiens fuient. C'est au Kurdistan irakien, que beaucoup de familles chrétiennes ont trouvé refuge. Là-bas, les conditions de vies sont précaires: "Qu'avons nous fait pour vivre dans de telles conditions. Nous n'avons pas d'argent pour habiller nos enfants, nous souffrons beaucoup" souffle une mère de famille.
 
Dans le nord de l'Irak, l’enracinement des chrétiens est pourtant profond, le monastère d'Al-Koch date du VIIe siècle mais avec l'avancée de l'Etat islamique, les églises sont désormais vides. "Comment célébrer quand le peuple est oppressé dans ses villes natales" s'interroge un prêtre.

Exode et impuissance

Au Kurdistan syrien, la situation est semblable. Ici vivent les Assyriens, une des plus anciennes communautés d'Orient. Persécutés en Irak, ils se sont réfugiés en Syrie, il y a 80 ans. Aujourd'hui le cauchemar recommence. Depuis le début du conflit, 300.000 chrétiens ont fui la Syrie. En Irak plus de la moitié des communautés chrétiennes ont fui passant de 1 million de personnes en 1997 à 400.000 en 2014.
 
Pour se défendre, certains ont pris les armes, des milices chrétiennes qui se retrouvent très isolés. "Le monde chrétien en Occident nous a abandonné, il ne fait rien pour nous. Ceux qui nous aident, ce sont les combattants kurdes" lâche Ali Chir, commandant dans l'une de ces milices. 
Le JT
Les autres sujets du JT