Post-Brexit : la Grande-Bretagne restreint l'accès à Jersey aux pêcheurs français

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Post-Brexit : la Grande-Bretagne restreint l'accès à Jersey aux pêcheurs français
Franceinfo
Article rédigé par
N. El Khaouafi - franceinfo
France Télévisions

Les tensions post-Brexit se cristallisent à Jersey, une île anglo-normande. Londres (Grande-Bretagne) délivre au compte-goutte les licences de pêche, Paris dénonce un non-respect des accords signés avec l'Union européenne. 

Pour certains pêcheurs comme Romain Davodet, un pêcheur normand, ce mois de septembre pourrait être le dernier où ils exercent leur métier aux abords de Jersey, une île située entre la Normandie et l'Angleterre. Les eaux de cette île anglo-normande représentent plus de 50 % de la pêche de Romain Davodet, principalement des homards et des coquilles Saint-Jacques. "J'ai un sentiment d'injustice parce qu'on ne peut plus pêcher chez eux mais eux profitent des avantages de la France comme l'électricité et la vente", explique le pêcheur qui attend une licence.

800 emplois menacés 

Pour certains, la demande de licence est déjà refusée. Pour Cyril Pierraud le motif était son "inactivité dans les eaux de Jersey depuis quelques années". Un coup dur pour le pêcheur qui vient d'acheter un nouveau bateau pour deux millions d'euros. Depuis ce refus, onze de ses salariés ont été mis au chômage partiel. "On m'a dit que j'aurais des aides pour passer l'été, moi je ne veux pas juste passer l'été, je veux pouvoir pêcher". Avec le Brexit, 800 emplois du secteur de la pêche seraient menacés dans la région.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.