"Il n'y a rien d'anti-démocratique" : les militants pro-Brexit saluent la suspension du Parlement britannique

Alors que la décision du Premier ministre Boris Johnson de suspendre le Parlement crispe les anti-Brexit, elle est accueillie comme une avancée par les Britanniques favorables à une sortie de l'Union européenne.

Un militant pro-Brexit près du Parlement à Londres, le 16 novembre 2018.
Un militant pro-Brexit près du Parlement à Londres, le 16 novembre 2018. (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)

"Il n'y a rien d'anti-démocratique" dans la décision de Boris Johnson de suspendre le Parlement britannique, hurle Cliff, un Britannique, fâché de ne toujours pas être sorti de l’Union européenne. Alors que les opposants à un Brexit dur lancent une offensive judiciaire devant les tribunaux de Londres, Edimbourg et Belfast sur la légalité du choix du Premier ministre, les militants pro-Brexit considèrent la manœuvre de Boris Johnson comme une avancée.

Pour répondre aux anti-Brexit, des militants pro-Brexit sont descendus dans la rue. Pour Cliff, la suspension du Parlement est totalement justifiée, c’est même "tout à fait normal". "Chaque nouveau Premier ministre a le droit de suspendre le Parlement, pour démarrer une nouvelle session", considère cet investisseur dans l'immobilier.

Cela fait trois ans qu’on discute, combien de temps cela va-t-il durer ?Cliff, militant pro-Brexità franceinfo

Un autre manifestant reconnaît qu'il s'agit d'un stratagème de Boris Johnson, destiné à enfin déclencher le Brexit. "C'est une tactique que Boris a choisie parce qu'il a bien senti qu'il n'avait pas d'autre solution. Au sein du Parlement, il y a plein de gens qui veulent rester dans l'Union européenne et qui sont déterminés à arrêter le Brexit à tout prix", estime Brian Stovell.

Si les deux manifestants saluent la fermeté de Boris Johnson, ils misent surtout sur Nigel Farage et son parti du Brexit pour accélérer la sortie de l’Union européenne. D'après eux, si les conservateurs ne mettent pas en œuvre le Brexit, ils seront submergés par le parti populiste aux prochaines élections.