Brexit : Boris Johnson menace l'opposition d'élections anticipées

Le Premier ministre britannique veut organiser de nouvelles élections le 12 octobre 2019, juste avant Noël.

FRANCE 2

Le feuilleton du Brexit est loin d'être terminé. Boris Johnson compte en effet organiser des élections anticipées le 12 décembre, juste avant les fêtes de Noël. Le Premier ministre britannique sait "que l'Europe s'apprête à lui accorder un nouveau délai et veut en quelque sorte conclure un marché avec les députés britanniques : il est d'accord pour qu'ils aient plus de temps pour examiner l'accord, à condition qu'ils soutiennent sa demande d'élection anticipée", explique notre journaliste Anne-Charlotte Hinet, en direct de Londres.

Jeremy Corbyn pose ses conditions

Car pour que des élections anticipées aient lieu, elles doivent d'abord être approuvées par deux tiers des députés. Or "ce n'est pas gagné", poursuit la journaliste. "Le leader travailliste Jeremy Corbyn a déjà dit qu'il ne les soutiendrait pas, à moins qu'un Brexit sans accord soit définitivement exclu", conclut Anne-Charlotte Hinet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, le 19 octobre 2019, lors d\'une séance extraordinaire sur l\'accord de Brexit à la Chambre des communes, à Londres.
Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, le 19 octobre 2019, lors d'une séance extraordinaire sur l'accord de Brexit à la Chambre des communes, à Londres. (PRU / AFP)