L'Allemagne durcit le ton envers les immigrés européens

Les citoyens de l'Union européenne qui vivent en Allemagne sans travailler devront désormais attendre cinq ans avant de pouvoir bénéficier du minimum social.

France 2

Berlin (Allemagne) a adopté une loi sévère sur les aides sociales. Et la mesure cible sans le dire les pays de l'est de l'Union européenne. "Si vous travaillez en Allemagne et que vous cotisez, vous aurez droit à des aides sociales. Mais si vous ne travaillez pas, il faudra avoir séjourné dans le pays au moins cinq ans avant de pouvoir prétendre à des aides sociales", précise Amaury Guibert, en direct depuis Berlin.

Une mesure assumée par Angela Merkel

Cette mesure est décriée par l'opposition qui y voit une mesure discriminatoire et surtout contraire à la liberté de circulation au sein de l'Union européenne. Mais pour Angela Merkel, l'Allemagne ne peut pas prendre en charge tous les ressortissants européens à la place de leur pays d'origine. "La chancelière avait déjà fait ce constat au printemps en disant, je cite : 'Il n'y a pas d'union sociale en Europe'", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La chancelière allemande Angela Merkel, le 28 septembre 2016
La chancelière allemande Angela Merkel, le 28 septembre 2016 (MICHAEL KAPPELER / DPA)