Grèce : le compte à rebours a commencé

Des négociations sur la Grèce vont reprendre lundi 22 juin. Le sommet, crucial, doit permettre de trouver un accord et laisser une chance à Athènes de repartir sur de bonnes bases.

FRANCE 3

Des milliers de Grecs affichaient leur soutien au Premier ministre Alexis Tsipras et à son gouvernement devant le Parlement grec dimanche 21 juin. Les manifestants veulent un accord avec l'Europe, mais ne veulent plus d'austérité ni de récession. "Je veux que le gouvernement dise non à un accord de soumission", assure un Grec.
Alexis Tsipras est prêt à tout faire pour éviter la faillite de son pays, et notamment un compromis sur les retraites. La tension semble s'être relâchée. Ce dimanche 21 juin était une journée de tractations, de discussions entre la Grèce et ses créanciers.

"On va trouver un accord"

Yanis Varoufakis, le ministre des Finances grec, s'est dit optimiste avant son départ pour Bruxelles. "Bien sûr on va trouver un accord", a-t-il notamment affirmé. Rien n'a filtré des contacts entre le Premier ministre grec et les Européens. 
Le compte à rebours s'est enclenché, l'Europe à jusqu'au 30 juin pour trouver un accord qui permettra à la Grèce de repartir sur de bonnes bases et lui éviter le marasme économique.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras, le 22 mai 2015 à Riga (Lettonie).
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras, le 22 mai 2015 à Riga (Lettonie). (INTS KALNINS / REUTERS)