Cet article date de plus de quatre ans.

Belgique : une fête nationale sous haute surveillance

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Belgique : une fête nationale sous haute surveillance
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Ce 21 juillet, au soir, des dizaines de milliers de personnes vont se rassembler en Belgique pour la fête nationale, quatre mois après les attentats de Bruxelles.

Des fourgons de police pour entraver les routes et des forces de sécurité omniprésentes dans les carrefours, sur les toits ou dans les airs. Ce 21 juillet n'a pas vraiment un air de fête cette année à Bruxelles (Belgique). "Ce qui s'est passé à Nice nous a incité à mettre des protections physiques à l'entrée de lieux sur lesquels il y a des places publiques et des événements, des festivités", révèle Yvan Mayeur, bourgmestre de Bruxelles.

Fouilles minutieuses et systématiques

Ainsi, pour approcher de la cathédrale où démarrent les festivités les fouilles sont minutieuses et systématiques. La foule n'a jamais été aussi clairsemée pour saluer le couple royal. Le climat d'insécurité a visiblement refroidi du nombreux Belges. Les mesures de sécurité resteront maximales toute la journée, notamment pour le défilé militaire pour lequel on attend près de 100 000 personnes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.