Sobriété énergétique : l'Allemagne va limiter le chauffage dans les bâtiments publics à 19 °C cet hiver

Le ministre de l'Economie anticipe "un hiver difficile" face à l'explosion des prix de l'énergie et à la dégradation de l'approvisionnement, du fait de la guerre en Ukraine.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de l'Economie allemand Robert Habeck, à Schleusingen (Allemagne), le 29 juillet 2022. (SOEREN STACHE / DPA / AFP)

Après Madrid, c'est à Berlin d'imposer des normes sur la température des bâtiments. L'Allemagne va limiter le chauffage à 19 °C dans tous les bâtiments publics l'hiver prochain pour réduire le risque de pénurie d'énergie, a annoncé le ministre de l'Economie Robert Habeck, vendredi 12 août.

Ne seront pas concernés les "hôpitaux et institutions sociales", a précisé le ministre écologiste, également chargé de la Protection du climat, dans un entretien au quotidien Süddeutsche Zeitung à paraître samedi. Les monuments et bâtiments historiques ne devront également plus être éclairés la nuit, une mesure déjà adoptée par plusieurs villes comme Berlin. 

L'Allemagne s'attend à "un hiver difficile"

Tout comme l'Union européenne, le gouvernement allemand appelle à la mobilisation nationale depuis plusieurs semaines pour réaliser des économies d'énergie, face à l'explosion des prix et à la dégradation de l'approvisionnement causés par la guerre en Ukraine. Une campagne a été lancée pour promouvoir certaines pratiques, comme baisser la climatisation des bâtiments ou privilégier les transports en commun. De nombreuses villes ont déjà diminué la température de l'eau des piscines ou l'éclairage urbain.

Le ministre de l'Economie prévoit "un hiver difficile" pour le pays, qui dépendait encore à 35% du gaz russe pour ses importations début juin (contre 55% avant la guerre), et à plus de 50% du gaz pour le chauffage des foyers. Pour éviter les pénuries, le pays envisage la prolongation de plusieurs centrales nucléaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Allemagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.