Guerre en Ukraine : le gazier russe Gazprom cherche des prétextes pour ne plus livrer l'UE, selon la Commission

"Rien n'empêche la restitution et l'installation d'une turbine Siemens en Russie. Tout ce qui est dit sur la question est faux", a soutenu, vendredi, le porte-parole de l'exécutif européen Eric Mamer.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le logo de Gazprom Germania, sur l'entrée du siège allemand du groupe russe Gazprom, à Berlin, le 12 avril 2022. (EMMANUELE CONTINI / NURPHOTO / AFP)

Le gaz russe peine toujours à arriver en Europe. Selon le géant gazier russe Gazprom, les livraisons sont réduites par Nord Stream 1 en raison d'une turbine défectueuse. Il affirme également que la restitution d'une turbine à la Russie est rendue "impossible" à cause des sanctions européennes. Des arguments balayés par la Commission européenne, vendredi 5 août. "Rien n'empêche la restitution et l'installation d'une turbine Siemens en Russie. Tout ce qui est dit sur la question est faux", a soutenu le porte-parole de l'exécutif européen Eric Mamer. D'après lui, Gazprom cherche "une excuse pour ne pas fournir du gaz à l'Union européenne".

>> INFOGRAPHIES. Visualisez la baisse des livraisons de gaz russe à l'Europe à travers les principaux gazoducs

Nord Stream 1, par lequel transite un tiers des achats européens de gaz russe, "ne fait pas l'objet de sanctions par l'UE", a rappelé Eric Mamer. Les Européens ont décrété l'arrêt de leurs achats de charbon et de pétrole à la Russie, mais les sanctions européennes ne concernent pas les achats de gaz. "Le gaz n'est pas sur la table et nous ne spéculerons pas sur un possible paquet de sanctions à venir ou non", a répondu Eric Mamer à l'AFP.

Gazprom et sa banque Gazprombank ne sont pas concernés par les six trains de sanctions imposées par l'UE à la Russie depuis l'invasion de l'Ukraine. "Il y a du chantage de la part de la Russie en ce qui concerne l'approvisionnement en énergie de l'Union européenne", a-t-il dénoncé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.