Allemagne : et si on habitait ensemble ?

La coopérative Ufewerk regroupe 160 personnes qui vivent en communauté. Chacun à son rôle, et pour pouvoir vivre ensemble, il y a des règles à respecter.

FRANCEINFO

Wenke Wegner a quitté Berlin il y a cinq ans pour fonder une coopérative dans une usine désaffectée, la coopérative Ufewerk. C’est une espèce de serre où l’on cultive le vivre ensemble. "Moi j’habite là-bas, nous sommes 160 personnes. Une centaine d’adultes et 60 enfants. Nous sommes une coopérative, tous les habitants sont copropriétaires du terrain et de l’ensemble immobilier", explique Wenke Wegner. Chacun amène sa pierre à l’édifice. Renate se charge de la gestion de la coopérative, Uwe, passionné par le métal, s’occupe de toutes les réparations, Burgunde cultive le potager et fournit des pommes de terre pour toute la communauté. Linus, lui, c’est le pro du bois.

Les règles du vivre-ensemble

"Quand ce n’est pas chez moi, c’est chez Renate, parfois il y a des grands groupes. Son appartement est plus grand, elle a une grande table, on peut recevoir 10 personnes, voilà on appelle ça le club déjeuner", explique Burgunde Heidmann, une copropriétaire. Ce n’est pas toujours facile de maintenir une vie privée et résoudre les conflits, mais avec le dialogue, les problèmes se règlent. "Finalement c’est simple, j’habite avec 100 personnes, il faut décider quelles sont les règles de la vie commune, savoir ce qui se passe quand on ne respecte pas ces règles, c’est une petite société. Moi, c’est ce qui réellement me passionne, c’est de discuter, prendre des décisions en commun, et utiliser toutes les méthodes de résolutions de conflit", témoigne Linus.

Allemagne : et si on habitait ensemble ?
Allemagne : et si on habitait ensemble ? (FRANCEINFO)