Cet article date de plus d'un an.

Espagne : neuf responsables indépendantistes catalans condamnés à des peines de 9 à 13 ans de prison

Ces peines sont nettement inférieures à celles réclamées par le parquet, qui avait requis jusqu'à 25 ans de prison.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien responsable catalan Oriol Junqueras est interrogé lors de son procès devant la Cour suprême espagnole, le 14 février 2019. (REUTERS TV)

La sentence est tombée. La Cour suprême d'Espagne a infligé, lundi 14 octobre, des peines de neuf à treize ans de prison contre neuf des douze responsables indépendantistes catalans jugés pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017. L'ancien vice-président régional Oriol Junqueras a écopé de la peine la plus lourde.

Les trois autres accusés, condamnés pour désobéissance, n'ont écopé que d'amendes. Ces peines sont nettement inférieures à celles réclamées par le parquet, qui avait requis jusqu'à 25 ans de prison.

Le leader indépendantiste Carles Puigdemont, en exil à Bruxelles, a dénoncé une "atrocité" sur son compte Twitter, s'indignant de ces "100 années de prison au total".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.