Cet article date de plus de trois ans.

Attentats en Catalogne : le quatrième suspect placé en liberté surveillée

L'homme, qui tenait une boutique d'appels téléphoniques à Ripoll (Espagne), est resté en garde à vue quatre jours.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un barrage policier à l'entrée de Ripoll (Espagne), le 20 août 2017.  (PAU BARRENA / AFP)

La quatrième personne arrêtée dans le cadre de l'enquête sur la cellule jihadiste soupçonnée des attentats en Catalogne a été relâchée, jeudi 24 août, et placée sous contrôle judiciaire, a annoncé un porte-parole du tribunal.

Salh El Karib tenait un taxiphone, une boutique d'appels téléphoniques, à Ripoll, petite ville espagnole au pied des Pyrénées où vivaient la plupart des suspects. Il est resté en garde à vue quatre jours. 

Deux autres suspects inculpés, un troisième en liberté surveillée

Selon ses déclarations au juge, Salh El Karib avait acheté pour Driss Oukabir, un autre membre de la cellule encore en vie, un billet d'avion pour le Maroc avec sa carte de crédit. Il a assuré que c'était pour lui rendre service et qu'il a été remboursé en liquide.

Deux autre membres de la cellule ont été inculpés mardi d'"assassinats terroristes". Un troisième suspect, Mohammed Aalla, a été placé en liberté sous contrôle judiciaire, les charges contre lui étant minces.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.