Cet article date de plus d'un an.

Sainte-Soline : les familles des manifestants grièvement blessés portent plainte contre X

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Sainte-Soline : les familles des manifestants grièvement blessés portent plainte contre X
Sainte-Soline : les familles des manifestants grièvement blessés portent plainte contre X Sainte-Soline : les familles des manifestants grièvement blessés portent plainte contre X (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - H. Puffeney, L. Nahon, E. Jarlot
France Télévisions
Les familles des deux manifestants grièvement blessés dans les affrontements de Sainte-Soline (Deux-Sèvres) ont porté plainte contre X pour tentative de meurtre et entrave volontaire à l'arrivée des secours, mercredi 29 mars. Le pronostic vital des deux militants est engagé.

À Sainte-Soline (Deux-Sèvres), samedi 25 mars, les autorités ont-elles volontairement ralenti les secours malgré deux blessés entre la vie et la mort ? Un enregistrement accrédite ce scénario : un appel entre un médecin, en appui des organisateurs, et un régulateur du Samu. Alors que le médecin lui signale plusieurs blessés, dont un très grave, le Samu répond ne pas être autorisé à intervenir. Selon la préfecture, cela s'explique par des affrontements trop violents. Des témoins affirment le contraire. Et la gendarmerie note dans un rapport un retour relatif au calme et un repli de l'adversaire dès 14h20.

Gérald Darmanin maintient sa position

L'appel a lieu trente minutes plus tard, à 14h50, selon le journal Le Monde. Deux manifestants ont toujours leur pronostic vital engagé. Leurs familles ont porté plainte pour tentative de meurtre et entrave aux secours. "Ma conviction, c'est celle des évidences. (…) Un déploiement massif de la force, et pas de prise en charge médicale dans les temps, de façon immédiate et comme il aurait fallu", dénonce Me Chloé Chalot, l'avocate des familles. Mercredi 29 mars, au Sénat, Gérald Darmanin a maintenu sa position, dénonçant des "fake news". La préfecture et le ministère de l'Intérieur affirment que les gendarmes ont envoyé un médecin militaire avant le Samu pour porter secours au blessé grave, au milieu d'un groupe d'opposants agressifs.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.