Intempérie en Nouvelle-Calédonie : les secours peinent à accéder aux zones sinistrées

Jenny Briffa est en direct de Nouvelle-Calédonie, proche des zones sinistrées. Elle décrit la situation de l'île, alors que la pluie continue de tomber.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Les recherches ont été suspendues pour la nuit, car sur place il n'y a pas de lumière ni d'éclairage dans ces zones sinistrées et les chantiers sont instables ce qui est dangereux pour les secouristes", décrit Jenny Briffa, envoyée spéciale en Nouvelle-Calédonie. "Les secouristes ont eu les plus grandes difficultés à se rendre sur place et à accéder à ses tribus qui sont situées dans les montagnes. Et puis, il faut s'imaginer qu'il n'a pas cessé de pleuvoir", poursuit la journaliste.

Une cinquantaine d'hommes sur place pour secourir les habitants

En quelques heures, il s'est abattu ici l'équivalent de deux mois de précipitation. Jenny Briffa continue : "Les hélicoptères de l'armée et de la sécurité civile ont bien tenté de s'approcher de ces tribus à plusieurs reprises, mais c'était tout simplement impossible à cause de la pluie. Il a dont fallu attendre une accalmie vers 14h, pour que les premiers secours puissent se poser. Désormais on compte sur place une cinquantaine d'hommes et deux équipes cynophiles qui vont pouvoir reprendre le travail dès demain, avec une météo plus clémente."

Le JT
Les autres sujets du JT