Guyane : les plages de Cayenne, un sanctuaire pour les tortues marines

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Guyane : les plages de Cayenne, un sanctuaire pour les tortues marines
Guyane : les plages de Cayenne, un sanctuaire pour les tortues marines Guyane : les plages de Cayenne, un sanctuaire pour les tortues marines (France 3)
Article rédigé par France 3 - Guyane La 1ère J. Helgouach, F. Fernandes, Archives S. Richardson, G. Jonnaïs
France Télévisions
France 3
En Guyane, les plages de Cayenne sont devenues l'un des sites de ponte de tortues les plus importants au monde. En cette période de l'année, près de 500 tortues olivâtres ont été ainsi comptabilisées.

Alors que le soleil se lève à peine, Benoît de Thoisy, directeur de l'association Kwata, est déjà en train d’observer la plage. C’est un moment de l’année très important pour l’association. C’est la période où les plages de l’île de Cayenne (Guyane) accueillent jusqu’à 90 % des pontes des tortues olivâtres. "Les tortues olivâtres ont cette particularité de pondre par ce qu’on appelle les "arribada", des arrivées de plusieurs dizaines, voire de plusieurs centaines d’individus en quelques jours", détaille Benoît de Thoisy. Les plages de Cayenne sont devenues au fil des ans l’un des sites de ponte les plus importants au monde.

Trois fois plus de tortues olivâtres qu’il y a deux ans

La tortue luth, la plus grosse tortue marine, est en revanche de moins en moins présente sur les côtes guyanaises. Pour favoriser l’éclosion des œufs, l’association Kwata a mis en place une écloserie. L’objectif est de récupérer les œufs et de les mettre en sécurité dans l’enclos à même le sable reproduisant les conditions naturelles. Après deux mois d’incubation, les tortures émergent du nid et sont relâchées. L’objectif est de récupérer les œufs et de les mettre en sécurité dans l’enclos à même le sable reproduisant les conditions naturelles. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.