Réchauffement climatique : au Népal, la menace des lacs glaciaires

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Réchauffement climatique : au Népal, la menace des lacs glaciaires
Réchauffement climatique : au Népal, la menace des lacs glaciaires Réchauffement climatique : au Népal, la menace des lacs glaciaires (France 2)
Article rédigé par France 2 - A. Abdelkhalek, V. Reynaud, R. Saptoka
France Télévisions
France 2
Avec le réchauffement climatique, les glaciers fondent à un rythme sans précédent et les conséquences pour les hommes sont désastreuses. Au Népal, l’Himalaya est en piteux état.

C’est le toit du monde et il s’effondre. En dix ans, les glaciers de l’Himalaya, plus haute chaîne montagneuse de la planète, ont fondu 65 % plus vite que lors de la décennie précédente. Pour comprendre les effets du réchauffement climatique sur l’Himalaya, il faut se rendre au Népal.

La ville de Melamchi, au pied des montagnes, a été frappée, en 2021, par ce que les scientifiques ont appelé une vidange brutale de lac glaciaire : le débordement d’un lac formé à haute altitude par le réchauffement climatique. D’importantes coulées de boue avaient eu lieu.   

Une bombe à retardement climatique 

Avec la hausse des températures, la fonte des glaciers s’accélère. Progressivement, le glacier se retire et se transforme en eau, des lacs se créent naturellement dans des cavités ou sur des plateaux mais rapidement la montagne cède. Des tonnes d’eau et des blocs de pierre sont alors projetés dans des vallées et détruisent tout sur leur chemin.

Ces lacs glaciaires dans l’Himalaya sont, aujourd’hui, une bombe à retardement climatique. 240 millions de personnes pourraient être impactées par ce phénomène selon des scientifiques. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.