Intelligence artificielle : au standard de la mairie de Plaisir, un robot répond aux questions les plus fréquentes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min
Technologie : l'intelligence artificielle de plus en plus présente dans la société
Technologie : l'intelligence artificielle de plus en plus présente dans la société Technologie : l'intelligence artificielle de plus en plus présente dans la société (France 2)
Article rédigé par France 2 - A. Portes, J. Jonas, L. Pekez, E. Urtado
France Télévisions
France 2
Dans cette commune des Yvelines, les chargées d'accueil n'ont plus à traiter les demandes les plus classiques, qui sont filtrées et prises en charge par un robot qui coûte 100 euros par mois à la municipalité.

La mairie de Plaisir (Yvelines) reçoit près de 400 appels par jour, mais, depuis quelque temps, les standardistes ne sont plus débordées. Elles doivent cette évolution à Optimus, une intelligence artificielle programmée pour répondre à un certain type de demande : des questions simples et répétitives, comme un renouvellement de passeport, qui encombraient le standard et dont le robot s'occupe désormais. Le tout pour un coût de 100 euros par mois pour la mairie. 

S'il présente des avantages, ce nouveau standardiste virtuel ne convainc pas tous les habitants. "On est habitués à être en contact avec des gens réels et c'est vrai que, pour une mairie, ça surprend", estime l'une d'eux. "J'étais en retard pour un rendez-vous et j'ai voulu prévenir, mais il n'a pas compris", raconte une autre. Quant à Ewa Dudka, chargée d'accueil à la mairie, elle estime que, "sur certaines questions, il y aura toujours besoin d'avoir une personne physique, pour le moment". Elle ne craint pas d'être remplacée demain. "Peut-être après-demain", plaisante-t-elle.


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.