Amazonie : le "point de bascule", qui pourrait transformer la forêt en savane, approche plus vite que prévu

Selon les modélisations de la revue "Nature Climate Change", le réchauffement climatique à lui seul pourrait pousser la plus grande forêt tropicale du monde vers une transformation irrémédiable en savane. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une zone déboisée de la forêt amazonienne à Pacaja, au Brésil, le 22 septembre 2021. (EVARISTO SA / AFP)

Sous les coups de boutoir du réchauffement et la déforestation, l'Amazonie approche plus rapidement que prévu d'un "point de bascule" qui pourrait transformer en savane la plus grande forêt tropicale du monde, selon une étude publiée lundi 7 mars dans la revue Nature Climate Change (lien en anglais).

Pour arriver à ce constat alarmant, des chercheurs ont analysé 25 années de données satellitaires afin d'évaluer la résilience de la forêt amazonienne à des traumatismes comme les incendies ou les sécheresses. Cet indicateur clé de la santé globale de l'écosystème amazonien a baissé sur plus de 75% de sa surface et jusqu'à 50% en capacité de résilience dans les endroits les plus malmenés, notamment près d'activités humaines ou affectés par des sécheresses. 

Selon les modélisations, le réchauffement climatique à lui seul pourrait pousser la forêt amazonienne vers une transformation irrémédiable en savane. Le dernier rapport des experts du Giec, publié fin février, a de nouveau alerté sur cette possibilité, qui d'après certains modèles pourrait être enclenchée vers 2050. Selon une récente étude, la forêt amazonienne brésilienne est déjà passée de "puits de carbone" à source de carbone nette, relâchant sur la dernière décennie 20% de plus de ce puissant gaz à effet de serre qu'elle n'en a absorbé. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise climatique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.