Climat : le référendum sur la Constitution va-t-il avoir lieu ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Climat : le référendum sur la Constitution va-t-il avoir lieu ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
C. Giroud, D. Lachaud - franceinfo
France Télévisions

Alors que des manifestations ont eu lieu en France, dimanche 9 mai, pour réclamer une loi climat plus ambitieuse, une question reste en suspens : les Français seront-ils consultés pour inscrire la préservation de l’environnement dans la Constitution, comme l’avait promis Emmanuel Macron lors de la Convention citoyenne pour le climat ?

En 2020, Emmanuel Macron s’est engagé devant la Convention citoyenne pour le climat à la tenue d’un référendum concernant l’inscription de la préservation de l’environnement dans la Constitution. Une ambition réaffirmée, dimanche 9 mai, au Parlement européen : "Il n’y aura pas d’abandon, ce texte (du projet de loi climat, ndlr) va vivre sa vie parlementaire, qui seule permet d’aller au référendum." En l’occurrence, le texte voté à l’Assemblée nationale doit être adopté dans des termes identiques au Sénat.

Une "attaque hypocrite" selon Bruno Retailleau

Une formule, cependant, pose problème : "La République garantit la préservation de la biodiversité, de l’environnement et de la lutte contre le dérèglement climatique." Les sénateurs ne veulent pas du terme "garantir", qui donnerait selon eux une forme de priorité à la protection de l’environnement sur les autres principes constitutionnels. Face aux attaques de la majorité, le chef de la droite au Sénat, Bruno Retailleau, dénonce une attaque hypocrite : "Emmanuel Macron nous accuse de blocage pour justifier l’annulation d’un référendum dont il ne voulait pas." Le texte sera examiné mardi 11 mai au Sénat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Convention citoyenne sur le climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.