La France "ne peut pas autoriser" la chasse à la glu car elle cause un dommage "irrémédiable" aux oiseaux, selon la justice européenne

Cette décision ouvre la voie à une interdiction en France de cette méthode de chasse controversée, pour l'instant suspendue.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une grive sur un sorbier, en juillet 2019. (EMILE BARBELETTE / BIOSPHOTO / AFP)

Fin de partie pour les chasseurs à la glu. La France "ne peut pas autoriser" cette méthode de chasse car elle cause un dommage "irrémédiable" aux oiseaux capturés, a estimé, mercredi 17 mars, la Cour de justice de l'Union européenne. Cette décision ouvre la voie à une interdiction en France de cette méthode de chasse controversée, pour l'instant suspendue.

"Un Etat membre ne peut pas autoriser une méthode de capture d'oiseaux entraînant des prises accessoires dès lors qu'elles sont susceptibles de causer aux espèces concernées des dommages autres que négligeables", a indiqué la Cour dans un communiqué.

Fin août 2020, le président Emmanuel Macron avait annoncé la suspension de cette méthode de chasse qui consiste à piéger des oiseaux sur des tiges enduites de colle. Les petits oiseaux ainsi capturés sont mis en cage et servent, en chantant, à en attirer d'autres pour les chasseurs.

"La justice européenne confirme que le piégeage des oiseaux à la glu doit être interdit en France", c'est "l'aboutissement d'un long combat" a réagi la Ligue de protection des oiseaux sur Twitter.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.