Événements climatiques : 7 Français sur 10 ont peur d’être personnellement touchés, selon un sondage

Incendies en Gironde et dans le Gard, tornade dans le Calvados, rafales de vents meurtrières en Corse, sécheresse omniprésente... Cet été, la France a été traversée par des épisodes exceptionnels, imputés au changement climatique. Résultat, les français sont très nombreux à craindre d'être personnellement touchés. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Photo de l'incendie de Landiras, près de Saint-Magne, dans le sud de la Gironde. Ce super feu a brûlé plus de 14000 hectares au mois de Juillet, avant de nouvelles violentes reprises en août.  (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Après un été caniculaire, la sécheresse et les incendies qui ont détruit des centaines de milliers d'hectares dans toute l'Europe ont fortement marqué les esprits des Français. Selon un sondage exclusif Odoxa pour France Bleu publié ce lundi, 86% des Français se disent inquiets pour la France. Ils sont 71% à craindre d'être personnellement touchés par un événement climatique.  

La proportion de personnes inquiètes baisse à mesure que l'âge avance. Ainsi, 81% des 18-24 ans interrogés dans cette enquête disent craindre d'être touchés personnellement, contre 62% des plus de 65 ans. Les cadres sont également plus inquiets (79%) que les ouvriers (61%).  

Une anxiété partagée, une volonté que le gouvernement agisse

L'institut Odoxa estime que 87% des Français pensent que le réchauffement climatique produit déjà ses effets. Ils sont d'ailleurs 30% à penser "qu'il est déjà trop tard" pour agir, en hausse de 7 points par rapport à 2019. 77% des personnes interrogées ont le sentiment que les perturbations climatiques observées cet été peuvent devenir régulières.  

Malgré cette anxiété partagée, 6 Français sur 10 considèrent tout de même que les mesures envisagées par le gouvernement pour protéger l'environnement peuvent être efficaces, comme l'augmentation des taxes sur les trajets en jets privés (62%), la création de 3 000 gendarmes verts (61%) et même la mise en place d'un "plan sobriété" pour que les Français réduisent leur consommation d'énergie (59%).

"Revoir radicalement nos modes de vies"

Les personnes interrogées estiment à 58% que les Français ont "encore beaucoup d'efforts à faire" et que "nous devons revoir radicalement nos modes de vie et de consommation."   Ce sondage a été réalisé sur internet les 24 et 25 août dernier auprès d'un échantillon de 1 005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La marge d'erreur est de 2,5 points.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.