Barbara Pompili veut interdire la chasse à la glu, les chasseurs envisagent des procédures juridiques

La France est l'un des derniers pays européens à autoriser cette technique de chasse, qui consiste à piéger des oiseaux avec de la colle. La Commission européenne a mis en demeure la France à ce sujet en juillet 2019.

Une grive cherche des vers de terre dans un pré (illustration).
Une grive cherche des vers de terre dans un pré (illustration). (SIMON LUC / MAXPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili veut faire interdire la chasse à la glu, pratique consistant à piéger des oiseaux avec de la colle, a appris franceinfo auprès du président de la Fédération des chasseurs, mercredi 29 juillet. Barbara Pompili l'en a informé lors d'une réunion qui s'est tenue à la mi-juillet.

La ministre de la Transition écologique a l'intention de mettre les quotas de capture à la glu à zéro pour la saison 2020/2021, qui commence en octobre pour cette pratique. Barbara Pompili souhaite ainsi mettre la France en conformité avec la directive européenne sur les oiseaux. En effet, la France est un des derniers pays européens à autoriser le piégeage des oiseaux à la glu, ce qui lui a valu une mise en demeure par la Commission européenne en juillet 2019 pour infraction à cette "directive oiseaux" sur la protection d'espèces menacées.

Le président de la Fédération des chasseurs, Willy Schraen, se dit en "complet désaccord" et affirme que les chasseurs ont l'intention d'engager des procédures juridiques pour protéger cette technique de piégeage pratiquée dans cinq départements du sud-est de la France. Willy Schraen annonce également que les chasseurs préparent une "action forte d'ampleur nationale" en réponse à la décision de Barbara Pompili.