Diplomatie : poignée de main historique entre les dirigeants des deux Corées

Kim Jong-un et Moon Jae-in, dirigeants de la Corée du Nord et de la Corée du Sud, se sont rencontrés ce vendredi 27 avril. Ce moment historique porte avec lui un véritable espoir de paix.

Ce vendredi 27 avril, Kim Jong-un s'approche de la ligne de démarcation qui sépare les deux Corées pour une poignée de main historique avec le président sud-coréen. Chacun est de son côté de la frontière à cet instant, mais soudain, d'un petit, pas, Kim Jong-un est devient le premier dirigeant nord-coréen 65 ans à se rendre au Sud. La cérémonie d'accueil est fastueuse, les deux hommes posent ensuite devant une montagne, symbole de réconciliation, d'une réconciliation devenue possible. Par des engagements forts, les dirigeants promettent à leurs peuples de mettre un terme à deux décennies de tensions.

Optimisme au Nord comme au Sud

Partout en Corée du Sud, des écrans retransmettent l'événement, dans le métro, dans les parcs, avec pour étendard le drapeau d'une péninsule réunifiée. L'optimisme est partagé au Nord. Pour les spécialistes, le pas franchi par Kim Jong-un n'est pas une volte-face, mais une stratégie millimétrée. Kim Jong-un est à la tête des relations diplomatiques. Quoi qu'il en soit, les dirigeants coréens ont fait naitre un immense espoir de paix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Kim Jung-un et Moon Jae-in le 27 avril 2018 à Panmunjom, dans la zone qui sépare la Corée du Nord de la Corée du Sud.
Kim Jung-un et Moon Jae-in le 27 avril 2018 à Panmunjom, dans la zone qui sépare la Corée du Nord de la Corée du Sud. (KOREA SUMMIT PRESS POOL / AFP)