Tianjin : des craintes de contamination

Des centaines de tonnes de cyanure étaient stockées sur le site qui a explosé. Une équipe de France 2 fait le point.

FRANCE 2

En Chine, quatre jours après la catastrophe qui a fait au moins 112 morts, les opérations de dépollution se poursuivent sur le port de Tianjin. Plusieurs centaines de tonnes de cyanure étaient stockées sur le site de l'explosion.
Plus de 200 militaires spécialistes des armes chimiques sont arrivés sur place. Leur mission est d'identifier les composants toxiques. Mais pour la première fois, les autorités chinoises reconnaissent la présence de plusieurs centaines de tonnes de cyanure sur le lieu de l'explosion. Officiellement, pas de danger pour la santé.

Un manque de transparence ?

Pas de quoi rassurer les habitants de Tianjin, venus manifester devant la salle où se tenait une conférence de presse des autorités chinoises. Tous craignent une contamination et dénoncent un manque de transparence.
Aucune information quant au type précis de cyanure stocké sur le site, mais certaines formes peuvent être asphyxiantes et même mortelles. Les autorités chinoises se sont abstenues de donner davantage de détails, mais ont élargi la zone d'évacuation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militaires chinois sur le site de la catastrophe de Tianjin (Chine), le 16 août 2015.
Des militaires chinois sur le site de la catastrophe de Tianjin (Chine), le 16 août 2015. ( CHINA DAILY / REUTERS)