Environnement : la Chine, à la fois écolo et pollueuse

La Chine pollue encore beaucoup. C’est le premier pollueur de la Terre. Mais le pays est aussi le premier investisseur dans les énergies vertes.

FRANCEINFO
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La Chine reste sans nul doute le premier pollueur de la planète. Les usines à charbon continuent de fonctionner à plein régime. La Chine reste le premier émetteur des gaz à effets de serre. Mais son président Xi Jinping a déclaré la guerre contre la pollution et le pays est aussi le champion du monde des énergies vertes, de l’éolien aux panneaux solaires, dont il est le premier fabricant. La Chine aura dépensé en 2020, selon le ministère des Finances, 52 milliards d’euros pour l’écologie et l’environnement, et ce malgré la crise du Covid-19.

30% d’arbres en Chine en 2050 

En Chine, on plante tous azimuts des arbres avec l’objectif clair de recouvrir en 2050 30% de la surface de cet immense pays. Aujourd’hui, c’est 23%. A l’image du fleuve Jaune, beaucoup de régions sacrifient encore l’environnement sur l’autel de la croissance économique à court terme.

Le JT
Les autres sujets du JT
De la fumée s\'échappe d\'une centrale dans la ville de Qingdao (Chine), dans la région de Shandong, en février 2013. 
De la fumée s'échappe d'une centrale dans la ville de Qingdao (Chine), dans la région de Shandong, en février 2013.  (XUE HUN / IMAGINECHINA / AFP)