Chine : le fleuve Jaune en péril

Le trimestriel "We Demain" publie un photoreportage sur le fleuve Jaune en Chine, qui est en péril. Antoine Lannuzel, rédacteur en chef du magazine, commente cette enquête sur franceinfo, mercredi 2 septembre.

FRANCEINFO
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"L’auteur du photoreportage sur le fleuve Jaune dans We Demain en donne une image globalement très terne, mais il raconte l’évolution de ce fleuve sur ces dix dernières années et les efforts faits par la Chine pour essayer de sauver cette réserve de biodiversité, d’eau", précise Antoine Lannuzel, rédacteur en chef du magazine, sur franceinfo mercredi 2 septembre.

"La pression démographique est si forte que, même en essayant de le sauvegarder, c’est très compliqué de garder de l’eau à l’intérieur du fleuve et de ne pas le laisser complètement polluer", souligne-t-il.

"40 000 fonctionnaires au service du fleuve Jaune"

C’est un fleuve qui a sa propre administration. "Depuis 1946, 40 000 fonctionnaires travaillent au service du fleuve Jaune et de ses alentours", raconte le journaliste.

"En 1997, Xi Jinping a fait de ce fleuve Jaune un enjeu de santé publique pour les décennies à venir. La Chine n’a que 6% des ressources renouvelables en eau douce alors qu’elle représente 20% de la population mondiale", conclut Antoine Lannuzel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le journaliste Antoine Lannuzel évoque le fleuve Jaune en péril en Chine
Le journaliste Antoine Lannuzel évoque le fleuve Jaune en péril en Chine (FRANCEINFO)