Après l'affaire du "blackface", Justin Trudeau présente ses excuses

Le "Time", le magazine américain, a publié le 19 septembre une photo sur laquelle Justin Trudeau est déguisé en homme noir. Il a prétendu ses excuses pour ce "blackface".

Franceinfo

"C'est quelque chose que je ne considérais pas comme raciste à l'époque." Justin Trudeau a présenté, mercredi 18 septembre, ses "profondes excuses" alors que des photos remontant à 2001 ont été diffusées par le magazine américain Time. Sur ces clichés, celui qui n'était pas encore le Premier ministre canadien apparaît souriant, entouré de quatre femmes avec un turban sur la tête, le visage et les mains recouverts de maquillage foncé. Il s'agit d'un blackface, considéré comme raciste outre-Atlantique. "Je reconnais aujourd'hui que c'était raciste, et j'en suis profondément désolé", a-t-il réagi, lors d'un point presse improvisé en marge de sa campagne, à bord de son avion.

Une "erreur de jeunesse"

Invoquant une erreur de jeunesse - il avait alors 20 ans - le Québécois s'est confondu en excuses. "C'était une erreur (...) Je regrette profondément. Je m'excuse profondément. Je suis vraiment désolé", a-t-il assuré, tout en excluant de démissionner, alors que la campagne politique bat son plein au Canada. "Toute ma vie j'ai travaillé pour créer des opportunités pour les gens, pour lutter contre le racisme et l'intolérance", a souhaité mettre en avant Justin Trudeau, connu - et parfois critiqué - au Canada pour son ardente défense du multiculturalisme, et qui a nommé plusieurs ministres d'origine étrangère au sein de son gouvernement.

Trudeau, blackface
Trudeau, blackface (FRANCEINFO)